rose traitée à la bouillie bordelaiseLa Bouillie bordelaise est un traitement efficace pour protéger les Rosiers des maladies cryptogamiques. Le moment idéal pour faire la pulvérisation est en Fin de l hiver. Il faut juste choisir une journée sans pluie et sans chaleur forte. Nous devons toujours respecter les dosages inscrits sur les boîtes pour que l’application soit efficace. Avant de Vaporiser, il est indispensable d’enlever les Feuilles mortes qui ne sont pas tombées durant l’hiver. La vaporisation doit s’appliquer généreusement sur le sol, les branches et les feuillages de la plante.

Ce fongicide à base de Cuivre et de Chaux consiste à éradiquer les spores de champignons qui ont réussi à survivre à l’hiver. Ils pourront se réveiller avec le printemps et Contaminer la plantation. Les champignons en question sont responsables des maladies bactériennes végétales. Ils se développent rapidement dans les nuits Pluvieuses et les chaleurs. L’association de la chaleur et l’humidité fortifie énormément le développement de ces parasites.  Les maladies cryptogamiques sont extrêmement épidémiques et se transmettent de manière fulgurante avec le vent. Le traitement avec la bouillie bordelaise est très efficace à Titre préventif. La solution Curative n’apporte pas de résultat concret, mais elle empêche tout de même la prolifération des bactéries.

Le moment propice pour traiter le rosier

taches noires sur rosierSi jamais nous décidons de laisser les Maladies des plantes s’installer, nos rosiers risquent de perdre leurs touches Ornementales. Et l’utilisation de la bouillie bordelaise sera Inefficace. Nous serons contraints d’utiliser des Produits de traitement chimiques qui sont encore plus nocifs. Du coup, nous devons prendre les précautions nécessaires dès que les Premiers symptômes de la maladie font leurs apparitions. L’invasion pathologique engendre la détérioration du rosier. Et même si la plante survit, la floraison sera moins importante. L’aspect esthétique ne sera plus au rendez-vous.

Nous devons intervenir et effectuer la pulvérisation après la taille et aussi au premier développement des feuilles au début du printemps. Vous avez la possibilité de protéger les rosiers contre Tous les champignons en dormance. Le sulfate de cuivre neutralisé à la chaux garantit une meilleure défense aux diverses pathologies végétales dues aux champignons. Il vaut mieux appliquer cette solution une fois par saison. Les effets du cuivre risquent d’être néfastes au sol et à la plante si l’application est trop répétitive. Il existe de la Poudre spécifique aux rosiers en jardinerie ou bien chez les Pépiniéristes. Sinon, un Poudrage réservé aux arbres fruitiers fera aussi l’affaire.

Comment appliquer la bouillie bordelaise ?

traitement par pluverisation de bouillie sur les rosiersDans la mesure où la bouillie bordelaise n’est pas adaptée en Traitement curatif, elle doit être administrée à la plantation comme mesure préventive. Effectivement, lorsque les maladies sont déjà installées sur les rosiers, l’effet du produit évite seulement la Propagation bactérienne. Du coup, le moment idéal pour planifier la vaporisation est en automne, juste après la tombée des feuillages, et au début du printemps. Il vaut mieux opter pour une journée sans pluie, quand les bourgeons commencent tout juste à gonfler. Pour repartir le produite à travers Nos jardins, l’utilisation d’un vaporisateur est nécessaire. L’Aspersion doit atteindre les charpentes, le tronc, les branches et jeunes pousses du rosier. Un surdosage n’est pas utile puisque le produit ne sera pas plus efficace. Au contraire, il pourra être source de détérioration pour les plantes. Un abus sur le cuivre entraîne les brûlures des feuillées et la dégradation du sol. Or, avoir un sol riche contribue au bien-être d’un rosier. Il faut aussi modérer l’application, 2 à 3 vaporisations à 15 jours d’intervalle sont amplement suffisantes. La bouillie bordelaise est une solution tolérée en Agriculture biologique.

Les précautions à prendre en considération pour les rosiers

Pour avoir un Jardin d ornement loin des maladies cryptogamiques, qui nuisent aussi à la beauté de nos rosiers, voici quelques conseils préventifs. A priori, nous devons toujours bien aérer le centre du rosier pour que l’air puisse circuler convenablement. Cela évite aussi le confinement propice aux maladies. Pour garder la touche esthétique, nous devons faire en sorte que les branches ne se croisent pas ou être en surnombre. Tailler régulièrement le rosier permet un développement rapide tout en éliminant les rameaux gênants et en trop. Il ne faut jamais oublier de désinfecter le sécateur qui peut favoriser la transmission des maladies. Nous devons toujours ramasser les feuilles qui tombent des rosiers qui pourraient abriter les champignons. Il est plus prudent de les brûler. À vrai dire, c’est un facteur qui risque de contaminer rapidement le sol. Dès que le printemps arrive, les champignons se propageront dans tout le jardin. L’arrosage est suggéré tôt le matin et non le soir.