Affiche de publicite de la Bouillie bordelaise de 1903Au jardin comme au verger et au potager, il n’y a rien de plus agréable et satisfaisant que de voir les plantes en bonne santé. En ce moment, il existe de nombreux produits utilisés pour soigner les végétaux en effet il ne suffit d’arroser pour que cela pousse bien. À part le pesticide, on peut opter pour la bouillie bordelaise qui est une préparation ancienne très efficace contre plusieurs maladies comme des champignons microscopiques chez les fleurs et arbustes. Parmi une multitude de fongicides employés dans le domaine de l’agriculture biologique, la bouillie bordelaise est actuellement devenue très incontournable pour un jardinage bio. Cela est certainement grâce à de nombreux avantages qu’elle peut offrir . Il s’agit d’un traitement curatif ou préventif afin de récolter des fruits et des légumes très appétant.

Mon jardin végétal en culture bio :

Il s’agit d’un produit destiné à lutter contre les attaques des champignons que ce soit pour les plantes végétales d’intérieur ou celles du jardin d’ornement, il permet de lutter contre la maladie des plantes. La préparation se présente comme une poudre de couleur bleue et est composée de sulfates de cuivre et de chaux éteinte. On y trouver environ 20 % de cuivre. En principe, la bouillie de bordelaise est comme une sorte de produit toxique qui bloque le développement des champignons. Pour résumer son petit historique, elle a été créée par des vignerons dans la région bordelaise pour être utilisée dans les jardins et les potagers. À l’origine, c’était seulement pour écarter les voleurs de raisins qui errent dans les vignobles du Médoc. Puis, on a pu constater au fur et à mesure qu’elle protégeait les végétaux contre des attaques des champignons ravageurs. Depuis ce temps, elle était très fréquemment utilisée non seulement dans les vignobles, mais aussi dans les potagers, les jardins notamment sur le feuillage des rosiers ainsi que dans les vergers. Elle est très efficace pour soigner les pommiers, le melon, les grappes de raisins, framboisier, oliviers, poiriers et d’autres arbustes. C’est une action préventive ou qui peut se faire des les premiers symptômes de moisissures, de feuilles mortes, des taches brunes, des petites taches blanchâtres ou bien encore de taches noires qui pourrait être le signe d’une maladie . Comment lutter de façon curative : ce traitement naturel à base d’hydroxyde de cuivre pour les particuliers ou les maraichers sera idéal quelque soit les conditions climatiques.

personne traitant du mildiou avec de la bouillie bordelaise avec un pulvérisateur

La présente du cuivre dans ce produit en fait un excellent traitement fongicide et lui donne une efficacité impressionnante. En effet, cette substance dispose d’une action antifongique et bactériostatique qui permet la réduction de la prolifération des bactéries. Il fera un allier pour votre potager En outre, ce produit est un algicide qui est très toxique pour les mauvaises herbes entre autres les algues. Utiliser des engrais de bonne qualité pour la fertilisation du sol et des bonnes semences ne permet pas forcément d’avoir des récoltes excellentes, parfois il est impératif de soigner les plantes avec des produits adaptés afin d’assurer leur santé. Un des avantages avec la bouillie de bordelaise, c’est qu’elle est tolérée en bio.

Les différentes maladies concernées

L’utilisation de la bouillie de bordelaise est une bonne option pour lutter contre de nombreuses maladies des plantes à savoir la tavelure qui est très fréquente sur les pommiers, poirier ou encore le pyracantha. Elle nous aide également pour prévenir le chancre bactérien présent certains arbres fruitiers comme le pommier et poirier. Ce produit possède des actions incroyables et très efficaces contre l’oïdium, la cloque du pêcher ainsi que la moniliose. Pour ceux qui souhaitent planter des arbres à noyau sur leur jardin, il faut savoir que ce produit fongicide permet de traiter le coryneum et criblure. Actuellement, de nombreuses personnes adorent cultiver des tomates, pommes de terre et d’autres légumes dans leur potager. Ainsi, cette préparation luttant contre les champignons permet de protéger ces plantes contre le mildiou et l’entomosporiose qui touche souvent le cognassier, poirier et le photinia. Plusieurs autres pathogènes et maladies foliaires à savoir la septoriose et la rouille peuvent être également traités avec la bouillie bordelaise.

Comment bien utiliser la bouillie bordelaise ?

Image montrant une personne qui melange de bouillie bordelaise avec de l'eauComme il s’agit d’un produit sous forme de poudre, il faut le mélanger avec de l’eau et du savon noir. Puis, on fait des pulvérisations sur tous les végétaux. Et grâce au savon noir, le sulfate peut s’accrocher facilement au feuillage. Le moment idéal pour faire la pulvérisation, c’est le jour sans vent ni pluie, car la préparation imprègne d’abord le sol avant de prendre effet sur les plantes quelles que soient les techniques culturales utilisées. Au potager par exemple, il est préférable de pulvériser dès le début du développement des feuilles et ne pas arrêter que 3 semaines avant les récoltes. Pour trouver une bonne efficacité préventive, il est important de savoir que ce produit doit être appliqué avant les attaques fongiques. Avant de manger les fruits et légumes traités avec la bouillie bordelaise, il est impératif de bien les laver pour que les substances toxiques ne soient pas consommées.

Bien qu’il s’agisse d’une solution convenable dans l’agriculture biologique, il faut quand même l’utiliser avec modération. Ainsi, il y a quelques règles importantes à savoir concernant son utilisation. Comme tout autre produit, il est crucial de respecter les doses de poudre prescrites sur l’emballage tout en tenant compte des précautions d’emploi. En général, il est idéal de mettre 10 à 20 g dans un litre d’eau. À noter que faire des abus avec ce produit à base de sulfate de cuivre peut provoquer des brûlures graves sur les feuilles des plantes notamment les vignes. À ce sujet, il ne faut recourir à cette préparation qu’en étant certain de tuer la bonne maladie. Si elle est très fiable sur les pathologies cryptogamiques et bactériennes, ce n’est pas le cas pour les parasites comme les insectes, les maladies fongiques et virales qui attaquent souvent les racines. Et enfin, il vaut mieux l’utiliser en tant que traitement préventif, car apporter un soin tout au long de l’année n’a aucun sens. On peut même dire que c’est néfaste, car la quantité de cuivre dans le sol et les arbustes sont en excès.

Quelques astuces naturelles pour prendre soin des plantes

Il existe des produits efficaces qu’on peut utiliser quotidiennement pour lutter contre le mildiou surtout pour ceux qui veulent planter des tomates. Un des éléments très avantageux que témoignent de nombreux jardiniers et cultivateurs, c’est le bicarbonate de sodium. Il s’agit d’un produit économique et ne présente aucun danger pour la santé des végétaux ainsi que pour l’environnement. Il est à préciser que le bicarbonate possède plusieurs propriétés, dont la neutralisation de l’acidité d’un milieu. L’usage de ce produit est très recommandé, car le mildiou ne supporte pas le changement d’acidité. Ainsi, cela permet le blocage de leur développement. Pour préparer la solution, il suffit de dissoudre 5 g de bicarbonate de soude dans 1 litre d’eau qu’il faut pulvériser sur les plantes. À ajouter à cette astuce, il est préférable d’éviter le sol trop riche en azote, car cela diminue la saveur des fruits et légumes produits.